IMG_26221

LE SOLENDO

Un Maître-Restaurateur, s’il vous plaît, un !

2001. Valérie et David Dieudonné ouvrent un restaurant en Guadeloupe. 2005. Ils subissent un braquage, ils vendent et rentrent en métropole. Sans cette mauvaise expérience, nous n’aurions pas eu la chance de goûter à la cuisine de ce Maître-restaurateur.
Avant de s’installer à La Réole, ils effectuent une saison en Corse, puis David est sollicité par une chaîne de restaurant sur Bordeaux. Mais ce travail ne lui convient pas. Ils veulent tous deux un chez eux. Un endroit où ils pourront s’exprimer à leur façon. Cet immeuble en haut de la rue Armand Caduc leur plaît bien mais les travaux sont importants.

IMG_2694

Nous sommes fin 2007, la décision est prise. Durant huit mois, David entreprend la rénovation et créé son restaurant. Valérie l’agence et l’ouverture a lieu le 1er août de l’année suivante, jour de l’anniversaire de David. Et c’est ainsi, qu’une nantaise et un rémois adoptèrent la Gironde et depuis, nous régalent du mardi au samedi de leurs délicieux petits plats.

QUELQUES SECRETS POUR NOUS RÉGALER

David, comment es-tu devenu restaurateur ?
J’ai grandi avec les animaux de la ferme et mon père était boucher-charcutier. Alors forcément, la cuisine ne m’était pas étrangère. A quinze ans, j’ai commencé par le CAP cuisinier, j’ai continué avec celui de pâtissier et puis de chocolatier.

Pâtes, pizzas,.. La carte est riche de plats savoureux mais on sent bien l’Italie dans tout ça.
J’ai aujourd’hui vingt-cinq ans d’expérience et durant mon parcours, j’ai beaucoup travaillé dans des restaurants qui cuisinaient italien. L’influence vient donc de là.

D’autres spécialités David ?
Le saumon en croûte de chèvre est très apprécié, ainsi que le saumon et le magret ‘fumés maison’. Je fais aussi le pain.

Solendo ! Soleil en musique (’Sol en do’, pour ceux qui n’auraient pas capté)
Forcément. Quand on choisit la Guadeloupe pour s’installer, ce n’est pas par amour des doudounes et après-ski… Donc, soleil, c’est ok. Musique… pourquoi musique ? Les plats chantants de l’Italie bien sûr !

Comment devient-on Maître-restaurateur ? En le demandant. Mais attention, il faut tout d’abord répondre à une charte de qualité rigoureuse. Que des produits frais et du fait maison. Et pas question de tricher ! Un client mystère vient déguster avant de se faire connaître. De là, il demande à vérifier les cuisines, les produits et les factures d’achat sur plusieurs mois. Eh oui, un titre, ça se mérite !

David, le maitre des pâtes

Tout est bon au Solendo mais ‘la pasta’, David maîtrise le sujet. Adepte des pâtes de toutes formes et grosseurs, je suis aux premières loges pour assister à la fabrication des tagliatelles.

Farine, semoule de blé, sel, œufs et filet d’huile d’olive

Ça, c’est la base. Quand la pâte est pétrie (2 à 3 mn au robot), les tagliatelles sont aussitôt récupérées et posées en longues lianes à plat.

IMG_2752

Un ventilateur devant les pâtes ? tiens, tiens,… C’est pour les sécher et éviter ainsi qu’elles ne collent trop entre elles.

La cuisson

2 à 3 mn maxi, à partir de la reprise de l’ébullition. On égoutte et on sort les glaçons !

Sans trainer on les vide dans la passoire. Puis on les plonge dans l’eau glacée (quand on dit glacée, c’est glacée. Eau froide + glaçons).
Cela arrête la cuisson.

De l’huile, on mélange et c’est prêt. Vous pouvez les assortir aussitôt ou bien les réserver et les faire réchauffer à l’heure voulue.

Buon appetito !

Dégusté & approuvé !

  • Saumon en croûte de chèvre et ses tagliatelles
  • Tagliatelles et ses ris de veau
  • Riz au lait et crème caramel au beurre salé
  • Iles flottantes

IMG_2586

Une envie urgente de dégustation ?
Appeler le 05 56 61 46 31
Ou rendez-vous sur www.lesolendo.com

IMG_2549

0 shares
Previous Post

LOUS RÉOULES

Next Post

LES GRIGRIS PORTE-BONHEUR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous Contacter


Votre nom :
Votre E-mail:
Votre message :