lalaland

10 BONS FILMS POUR DE BELLES FÊTES !

Ah, Noël… la période idéale pour se caler au fond du canapé, au coin du feu ou avec une bonne couverture et savourer en famille quelques films qui font du bien (Feel Good movies).
Top 10 des films à consommer sans modération aucune.La recette parfaite ? beaucoup d’amour, un soupçon d’émotion, une pincée d’humour et un (très) bon saupoudrage musical.

10 – LE PÔLE EXPRESS

de Robert Zemeckis (2004)

Un jeune garçon qui se met à douter de l’existence du père Noël monte dans un train mystérieux en partance pour le pôle Nord. A mesure que le Pôle Express s’enfonce dans des contrées enchantées, l’aventure est au rendez-vous et les jeunes passagers prennent conscience de l’étendue de leurs dons.

On aime : l’adaptation d’un célèbre conte de Noël américain, l’animation en performance-capture (procédé qui permet de recréer à la perfection les expressions et les gestes des comédiens en infographie) et Tom Hanks qui assure 6 personnages !

 

9 – TOUT LE MONDE DIT I LOVE YOU

de Woody Allen (1997)

Les membres d’une famille américaine, éclatée et pittoresque, se retrouvent tout au long de l’année à l’occasion des fêtes traditionnelles, d’Halloween à Thanksgiving.

On aime : le casting, la musique et  Woody Allen en dancing lover.

 

8 – LA FOLLE JOURNÉE DE FERRIS BUELLER

de John Hughes (1986)

Ferris Bueller est un cancre invétéré, qui réussit à convaincre sa petite amie et son meilleur ami hypocondriaque de sécher les cours pour aller passer la journée à Chicago, faire les 400 coups.

On aime : Matthew Broderick, le twist (and shout) et la mise en scène survoltée.

 

7 – GOOD MORNING ENGLAND

de Richard Curtis (2009)

Carl vient de se faire renvoyer du lycée, et sa mère a décidé qu’il irait réfléchir à son avenir auprès de son parrain, Quentin. Il se trouve que celui-ci est le patron de Radio Rock, une radio pirate qui émet depuis un bateau en mer du Nord peuplé d’un équipage éclectique de DJ’s rock and roll …

On aime : toute la BO du film, le délire général et l’énergie communicative, le twist (and shout) et la mise en scène survoltée.

 

6 – LES AMIS DE PETER

de Kenneth Branagh (1993)

Le soir du nouvel an 1982, Peter et ses amis tentent d’animer un dîner pour le moins formel où des invités très élégants ne s’amusent pas du tout. Dix ans plus tard, Peter hérite du domaine familial et se trouve désemparé par la mort de son père. Désireux de retrouver la chaleur et la fraternité qu’il connut avec ses amis, il décide de convier pour le réveillon du nouvel an ses anciens camarades d’université.

On aime : encore toute la BO du film ! les dialogues savoureux et la douce naïveté d’Emma Thompson.

 

5 – LE JOURNAL DE BRIDGET JONES

de Sharon Maguire (2001)

A l’aube de sa trente-deuxième année, Bridget Jones, employée dans une agence publicitaire à Londres, décide de reprendre sa vie en main. Pour ce faire, elle dresse une liste de bonnes résolutions : arrêter de fumer, perdre du poids et trouver un petit-ami.

On aime : la goujaterie sexy de Hugh Grant, le non moins sexy « petit côté pince-sans-rire » de Colin Firth et l’effet décomplexé que Bridget a eu sur toutes les filles.

 

4 – LOVE ACTUALLY

de Richard Curtis (2003)

L’amour est partout, imprévisible, inexplicable, insurmontable. Il frappe quand il veut et souvent, ça fait pas mal de dégâts… sur un nouveau premier ministre, un écrivain raté, un veuf et son beau-fils, un jeune homme amoureux de la femme de son meilleur ami..,En cette veille de Noël à Londres, ces vies et ces amours vont se croiser, se frôler et se confronter…

On aime : la Curtis touch : dans le dosage humour-musique-émotion tout sonne juste.

 

3 – QUAND HARRY RENCONTRE SALLY

de Bob Reiner (1989)

Harry et Sally s’entendent comme chien et chat. Après la fac ils partent à New York, mais ne se reverront que cinq ans plus tard, par hasard. Chacun a fait sa vie, ils se sont fiancés… Cinq ans plus tard, ils viennent de rompre tous les deux et dans cette étape difficile, ils se découvrent une vraie amitié. La complicité les rapproche à tel point qu’ils finissent par admettre, ce que leurs amis savaient déjà : ils sont faits l’un pour l’autre.

On aime : le charme du temps qui passe, l’efficace mélange de cynisme et de romantisme fleur bleue et LA scène culte en plein restaurant…

 

2 – ON CONNAIT LA CHANSON

de Alain Resnais (1997)

Suite à un malentendu, Camille s’éprend de Marc Duveyrier. Ce dernier, séduisant agent immobilier et patron de Simon, tente de vendre un appartement à Odile, la soeur de Camille. Odile est décidée à acheter cet appartement malgré la désapprobation muette de Claude, son mari. Celui-ci supporte mal la réapparition après de longues années d’absence de Nicolas, vieux complice d’Odile qui devient le confident de Simon.

On aime : le scénario écrit par Jaoui-Bacri, l’ingénieuse direction d’acteurs de Monsieur Resnais et l’hommage aux chansons populaires.

 

1 – CHANTONS SOUS LA PLUIE

de Stanley Donen et Gene Kelly (1953)

Don Lockwood et Lina Lemont forment le couple star du cinéma muet à Hollywood. Quand le premier film parlant sort, tous deux doivent s’accommoder et tournent leur premier film du genre. Si Don maîtrise l’exercice, la voix désagréable de Lina menace le duo. Kathy, une chanteuse, est engagée pour doubler la jeune femme mais celle-ci devient un obstacle entre Don et Lina ce qui n’est pas du goût de cette dernière.

On aime : le sourire magique de Gene Kelly, la bonne humeur communicative, les chorégraphies incroyables : véritables exploits artistiques, et l’hommage vibrant au Cinéma (passage du muet au parlant).

COUP DE CŒUR ! 

LA LA LAND

de Damien Chazelle (Whiplash)

Au cœur de Los Angeles, une actrice en devenir (Emma Stone) prénommée Mia sert des cafés entre deux auditions. De son côté, Sebastian (Ryan Gosling), passionné de jazz, joue du piano dans des clubs miteux pour assurer sa subsistance. Tous deux sont bien loin de la vie rêvée à laquelle ils aspirent… Le destin va réunir ces doux rêveurs, mais leur coup de foudre résistera-t-il aux tentations, aux déceptions, et à la vie trépidante d’Hollywood ? 

0 shares
Previous Post

Delphine BLAIS, artiste peintre

Next Post

LA PARENTHÈSE : CHAMBRES D’HÔTES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous Contacter


Votre nom :
Votre E-mail:
Votre message :