vue-jardin-pampille-la-parenth?se

LA PARENTHÈSE : CHAMBRES D’HÔTES

Il est dix heures. J’ai rendez-vous avec Anne Roche, maîtresse de maison de « La parenthèse » à La Réole. C’est le sourire aux lèvres qu’elle m’invite à pénétrer dans sa belle demeure de la fin du XIX° siècle. Si la bâtisse s’impose par son élégance naturelle, Anne l’a tout simplement sublimée en y apportant son style.

IMG_8815

La sobriété de la façade avec ses teintes blanches et grises nous montre un raffinement certain et ne laisse à aucun moment envisager cet intérieur riche en couleurs tout aussi séduisant.

Carte blanche pour les photos… je déambule, je passe d’une pièce à l’autre en caressant les bois, j’effleure quelques tissus avant de me poser face au piano. Pas une seule fausse note, tout est beau autour de moi.

Les pierres de taille et un parquet centenaire se marient à la perfection avec l’esprit Art Déco savamment employé.

 

Le bien-être de nos hôtes est notre priorité

Chambre d'hotes - La parenthèse - Garance a

BIEN DANS SA VIE

Durant vingt-cinq ans, Anne Roche était l’heureuse cadre d’une grande entreprise. Heureuse ? Pas tant que ça…
Si ses objectifs professionnels étaient atteints et sa vie filait au rythme effréné d’une femme d’affaire, manquait à Anne l’essentiel : se retrouver. C’est son père qui sera le facteur déclencheur. Avant de partir, il lui fait part de sa satisfaction, de cette vie qu’il a vécu et qu’il recommencerait s’il le pouvait sans rien y changer.
C’est décidé. La vie qui courait à Paris et Bordeaux va à présent couler à La Réole.

ANNE, POURQUOI LA RÉOLE ?

«Deux coups de foudre ! La ville et la maison. Soutenue par mon compagnon, il m’aura fallu dix-huit mois pour faire de ce projet une réalité.
Certains penseront peut-être qu’il est inconscient d’abandonner une carrière déjà bien tracée et bien payée pour vivre un rêve. Je peux vous assurer qu’en faisant ce choix, j’ai gagné l’essentiel : une vie en accord avec ce que je suis. Echanger, partager et découvrir l’autre, quoi de plus enrichissant !
Moi qui était loin d’être un cordon bleu, je me régale aujourd’hui à confectionner des confitures en tout genre pour mes hôtes.
Nous avons la chance d’habiter une région riche en produits de qualité alors il ne faut pas s’en priver. J’aime aller chez les producteurs du coin et acheter du vin à la propriété.
Certains de nos clients sont des gens de passage mais nous avons aussi des fidèles qui reviennent chaque année. Il faut dire que la situation géographique est idéale. Bordeaux est à moins d’une heure, St Émilion et Sauternes sont nos voisines et nous sommes au cœur d’une ville d’Art et d’Histoire.»

IMG_8841

 

La parenthèse : Anne Roche

06 07 25 67 29

www.laparenthese-lareole.fr

0 shares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous Contacter


Votre nom :
Votre E-mail:
Votre message :