IMG_4971

LA RÉOLE

7 heures du matin, j’avale à la hâte mon café afin d’arriver avant le soleil sur le pont de La Réole. Je gare ma voiture au Rouergue puis je marche d’un pas rapide jusqu’au centre de l’ouvrage.
Je suis aux premières loges, seule, en appui contre la balustrade. Soudain, mon cœur s’accélère à la vue des premières lueurs.
Le soleil est un pinceau courant sur un tableau… D’abord pastel, il peint le ciel de couleurs plus vives et dessine son reflet dans le fleuve.
Et notre Garonne, elle est belle. Majestueuse et aux courbes élégantes, elle vibre sous les vents, elle est miroir quand apaisée et scintille au crépuscule.

Je traverse à l’Ouest pour découvrir un panorama tout aussi magnifique. La ville s’éveille lentement. Les plus grands et haut-perchés prennent la lumière tandis que les maisons basses dorment encore. Un pêcheur jette sa ligne en contre-bas et quelques campeurs ouvrent leurs toiles. Les véhicules, qui jusqu’à présent passaient timidement d’une rive à l’autre, sont maintenant plus nombreux. Il est temps pour moi de quitter les lieux.

À la voiture, j’hésite. Vais-je reprendre la route de Fontet, mon fief, où vais-je continuer mon exploration réolaise ? J’opte pour le deuxième choix, qui n’en est pas un. Rive gauche, je longe la Garonne sur un kilomètre en direction du nouveau pont. Je respire l’air du calme, je contemple la sérénité puis je me perds à délice entre digue et maïs…

Retour sur la rive droite où je gagne les hauteurs de la ville. L’arrière de l’amicale laïque offre un beau point de vue. La campagne s’étend au loin, la Garonne fait son chemin et la gare s’impose aux premières loges.

Tant de choses et de lieux à découvrir qu’il me faut choisir. J’opte pour encore plus de hauteur et me dirige vers le cloître et la mairie, en passant par l’avenue Jean Delsol. Le soleil met en beauté une cascade de balcons. Je ne peux faire autrement qu’immortaliser l’instant.

La-Réole-2013-(1)

 

IMG_93381

Belle girondine, je suis dans l’Entre-deux-mers
Plus de 4000 habitants vivent sur mes terresIMG_9272

Je coupe le moteur sur la place Albert Rigoulet. Face à l’église je réalise l’ampleur symbolique du lieu : le bâtiment accolé à l’ouvrage religieux n’est autre que l’ancienne gendarmerie. Entrer dans les ordres et faire régner l’ordre…

Me voici au Prieuré où le temps vient de s’arrêter, même mieux, il s’inverse. Chaque pas dans le cloître me transporte plus loin dans l’histoire. Vais-je croiser Blaise Charlut, auteur des ferronneries du lieu ? Vais-je marcher aux côtés de bénédictins ? Mon imagination est en marche tandis que mes yeux capturent chaque recoin.

Je continue l’exploration de ces bâtisses imposantes et raffinées. Je suis à présent dans le couloir de la mairie et l’émotion est identique à la précédente. Tout est fait avec goût et dans le respect de l’authentique.

L’heure avancée de l’après-midi me laisse le champ libre. Je suis seule et déambule à loisir. De l’escalier à la porte, du sol au plafond, de la lumière à la pénombre, tout est splendide.

Mes yeux se délectent des lieux tandis que mon appareil photo s’empiffre de couleurs !

Château Les Quat’sos,

Des quatres soeurs n’en restent que trois, dont “la Thomasse”, la plus grande, comme une aînée veillant sur les plus frêles…

IMG_9306

Réolaise, je n’avais jamais pris le temps de regarder scrupuleusement chaque endroit de cette ville. Pour compléter cette contemplation, j’ai arpenté les ruelles à la nuit tombée.  C’est alors que routes et façades ont pris une toute autre dimension…

IMG_5263

Cette journée, riche en émerveillement et surprises, ne sera pas la dernière. Il reste tant à découvrir : l’ancien hôtel de ville, l’ancienne prison, d’autres ruelles, des places, des lavoirs et autres vieilles pierres.

Venez faire quelques pas dans la belle Régula,
avancez sans boussole, dans les rues de La Réole…

IMG_7764

 

0 shares
Previous Post

FESTIVAL COUNTRY DE LOUP BLANC

Next Post

BELLE GARONNE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous Contacter


Votre nom :
Votre E-mail:
Votre message :