t?l?chargement

EURO 2016 : Intelligents 1 – Abrutis 0

J’aurai tellement voulu ne rien écrire sur le foot. Ben oui. J’aime pas ! Je n’aime pas le foin qui est fait tout autour, je n’aime pas les salaires démesurés de ces joueurs capricieux, aussi fragiles que des poupées de porcelaine. Ça, c’est dit !
Mais voilà. J’ai adoré ces journées bordelaises…

Des rendez-vous à la ville, un changement de Tram aux Quinconces. Je vois des gendarmes partout et un mouvement de foule très colorée vers ma droite. Ça alors ! Non, ce n’est pas une fête foraine qui est installée mais une “Fan Zone” pour l’Euro 2016.

Oui Mesdames et Messieurs. Je suis peut-être la seule personne à des milliers de kilomètres à la ronde à ne pas avoir mesuré l’ampleur de l’événement. Je voyais bien des maillots aux couleurs de quelques équipes de football mais je ne m’attendais pas à une telle concentration de supporters festifs et… supers sympas !
J’avoue. Je n’ai pas su résister à l’enthousiasme général et j’ai suivi le mouvement, franchissant les portes de la Fan Zone sans me poser plus de questions.

Et qu’ai-je vu ? Des gens qui regardaient l’écran géant, d’autres qui jouaient au foot sur des minis terrains. Des hommes et des femmes qui discutaient ensemble malgré les différentes équipes qu’ils encourageaient. Voir une police détendue alors qu’elle couvre un événement de cette envergure… Voir des gendarmes “tout sourire” face à des belles danseuses de flamenco aux torses virils… oh purée que c’est bon !!!

Par deux fois je me suis noyée dans cette marée humaine, par deux fois j’ai ri et je me suis laissée emporter par l’euphorie des fans du ballon rond. J’ai bougé mes hanches au son des musiques espagnoles. J’ai répondu aux sourires et aux élans amicaux. Mes appareils photos en mode “on”, j’ai mitraillé des grimés autant que des costumés.

Je ne pense pas être prête à courir les stades et bondir de joie à chaque but marqué. Je ne crois pas non plus intégrer un jour une équipe de foot où autre sport collectif car ce n’est pas ma tasse de thé.

Par contre, je suis fan des fans intelligents. Ceux qui s’amusent, qui chantent et qui dansent. Ceux qui démontrent qu’il est possible de ne pas être du même camp et boire un coup ensemble. Ceux qui changent une roue de voiture à un vieux couple, ceux qui ramassent leurs ordures après la fête. Ceux qui vous croisent et vous disent “bonjour Madame”, sans aucune vulgarité…

Je suis prête à créer le premier fan club de supporters, des supers-supporters !

 

On en veut encore ! Des vrais sportifs dans l’âme. Ceux qui acceptent la défaite sans démonter la tronche du voisin à coups de crampons. Ceux qui viennent encourager leur équipe alors qu’ils la pensent perdue d’avance “mais c’est pas grave” disent-il… “on est là et c’est bien”.
Oh bazar que ça fait du bien… ! Je suis réconciliée avec la communauté footballistique, du moins celle-ci.

Allez, répandez-vous ! Vous qui avez les gènes du respect et l’encéphale bien rempli, proliférez ! Faîtes que cette liesse énergisante et plaisante envahisse les cerveaux les plus étriqués.
Continuez. Vous faites d’une rencontre sportive une thérapie de groupe. Pour moi les stars, c’est vous !
Je me fiche pas mal de quel pays vous êtes. J’ai vu différents maillots courir vers le même but : le respect.

INTELLIGENTS 1 – ABRUTIS 0

Photos : MJ et P.E Pelé

0 shares
Previous Post

FESTIVAL RÉGULA

Next Post

Plume & mirettes n° 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous Contacter


Votre nom :
Votre E-mail:
Votre message :