IMG_2530

HISTOIRE DE FRUITS

RENCONTRE AVEC UNE FÉE BRETONNE À BALIZAC

Pourquoi une fée ?
Parce qu’elle est dotée d’un pouvoir extraordinaire : celui de faire du bien en utilisant une cuillère en bois et un chaudron en cuivre.
Des fruits de qualité, quelques épices et le savoir-faire de Cécile Belaud. Le sort est jeté ! Vous ne pouvez plus faire autrement que de plonger à nouveau la cuillère dans le pot. Vous êtes devenu «confi-Belaud-dépendant». L’antidote ? Il n’y en a pas. De plus, si vous avez eu le malheur de gouter à la pâte ‘chocolat-noisette’… c’est fichu.


Et ses caramels à tartiner… je vous ai parlé de l’état dans lequel nous sommes après ne serait-ce qu’une micro-bouchée ? Pathétique… pas d’autre possibilité que celle de fermer les yeux et implorer la fée pour recevoir une nouvelle dose de potion magique.

Un tournant radical

La santé de Cécile ne lui permettait plus d’assurer ses fonctions de directrice-adjointe dans une société médicale. Elle ne pouvait se résoudre à rester à rien faire.
« Fais tes confitures maman ! », lui dirent ses enfants. De là, son mari lui construit l’indispensable laboratoire, les amis et la famille l’aidèrent à trouver le nom de l’entreprise et « Histoires de fruits » démarra.

Des fruits de qualité

On a beau maîtriser une recette et la saupoudrer de ‘petits plus’ secrets, si la base n’est pas bonne, ça ne sert à rien. La confiturière le sait. C’’était même une condition sine qua non pour elle : travailler avec des produits frais et locaux, autant que faire se peut.

Valoriser la production locale

“Plusieurs choses étaient importantes pour moi, dit-elle, mais l’une des principales étaient de prouver que l’on puisse habiter la campagne et travailler avec ce qui nous entoure. Pas besoin de courir pour trouver ce dont j’ai besoin. Les melons viennent des voisins, les kiwis sont d’un couple de producteurs bio de Barie, les mirabelles de Bazas, les noisettes sont à une dizaine de kilomètres…”

Quand confiture rime avec Épicure

Créer des saveurs subtiles et originales c’est bien, mais avoir des professionnels comme dégustateurs c’est la cerise sur le pot.
Estelle et Philippe Labrousse, heureux propriétaires du restaurant « Aux Fontaines » à La Réole se sont prêtés au jeu et ont accepté de goûter avec moi les petits trésors de Balizac.

Les produits testés

  • Les confitures
    Mangue / coco / citron vert
  • Pamplemousse rose / gingembre / miel
  • Poire / gingembre
  • Citron / miel 
  • Orange/ Lillet
  • Melon vert / Orange
  • Crèmes à tartiner
  • Crème caramel au beurre salé
  • Crème chocolat-noisette

Nos coups de cœur

  • Estelle : Melon vert/Orange

Philippe propose un blanc de poulet rôti
Entailler le blanc de poulet et insérer la confiture dans les fentes. Badigeonner et couvrir de graines de sésame par exemple., pour en faire un blanc de poulet en croûte.

  • Philippe : Pamplemousse rose/Gingembre/Miel

Estelle suggère une vinaigrette sur une salade « folle » (jeunes pousses, mâche, épinard…). Philippe adhère et rajoute la salade de poisson.
Sucré : Le cake et le muffin se marieront parfaitement

  • Plume et mirettes : Poire/Gingembre 

(qui était aussi un coup de cœur d’Estelle et Philippe mais bon, ils sont sympas, ils me l’ont laissé)
Un saumon poché, tiède ou froid, c’est ce à quoi pense Philippe très rapidement.
Sucré : Le chocolat ! Fondant, cookie, comme vous voulez mais du chocolat !

  • A l’unanimité : Crème caramel au beurre salé

Et bien là… c’est l’apothéose ! Les idées fusent : gâteau de crêpes, glace vanille, glace yaourt bulgare, pomme au four…
On replonge la cuillère… pour être sûr.

Prix de l’originalité à la Mangue/coco/citron vert. Le goût est agréable et sa texture est un mélange de confiture, de purée et de compote.
A découvrir pour cette particularité.

Chez moi, je travaille seule, certes, mais je dois aussi mon succès à ces producteurs qui m’entourent et qui ont des produits de qualité. »

Elle est humble Cécile. Certes, les fruits sont excellents mais son succès elle ne le doit qu’à elle. Cette bretonne d’origine, préfère raconter les Histoires de fruits et valoriser les agriculteurs qui s’en occupent.

Croiser le chemin de Cécile Belaud est plus qu’un plaisir. C’est une belle leçon de vie. Sa reconversion, elle ne l’a pas voulu elle s’est imposée par la force des choses.. Aujourd’hui c’est un joli pied-de-nez à la vie que fait cette travailleuse handicapée. Son nouveau métier, c’est son plaisir. De la confection jusqu’à la vente, elle gère tout, avec sourire et talent.

Au mois de mars, « Histoires de fruits » fêtera ses un an.
Chez Plume et mirettes, nous réservons notre place pour souffler avec elle, les dizaines de bougies à venir…

Tél : 06 95 93 61 29
www.histoires-de-fruits.fr

0 shares
Previous Post

L’ORGUE DE SAINT-PIERRE DE LA RÉOLE

Next Post

LE JOUR DU SEIGNEUR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous Contacter


Votre nom :
Votre E-mail:
Votre message :