IMG_3235

CHÂTEAU MAJOUREAU

C’est sur les coteaux de Saint-Macaire, à Caudrot exactement, que Mathieu Delong m’a donné rendez-vous. Le temps splendide me donne envie de flâner dans les rangs de vignes et je prends quelques minutes avant de frapper à sa porte. 

Cachées derrière les feuilles, j’aperçois les grappes naissantes, promesse d’un futur liquide gouleyant. Nous sommes loin des châteaux imposants aux réputations qui ne sont plus à faire, ici, tout est dans la mesure. La bâtisse modeste et le chai attenant me donnent la sensation de pénétrer au cœur de la famille. 

Jeune propriétaire du château Majoureau, Mathieu Delong n’est pas pour autant un novice. Ses terres, il les connaît du bout des doigts. La propriété, dans sa famille depuis les années 1800, s’étend aujourd’hui sur 38 hectares entre Caudrot et Casseuil. Fier de ses quinze cuvées différentes, Mathieu me raconte le vin, Mathieu m’enivre et m’emporte avec lui dans cette vigne qu’il aime tant.

Passionné d’histoire, il a pensé un temps enseigner cette matière mais l’amour de la nature et le besoin d’être en contact avec elle étaient plus forts que tout.
Garde-forestier, c’est le métier qu’il choisit alors, mais les débouchés quasi nulles l’obligent à faire marche-arrière. C’est donc décidé, il prendra la succession de ses parents ! Il intègre l’école de la Tour Blanche, 1èr Grand Cru classé de Sauternes, cette école même où son grand-père était allé.

Diplôme de viticulture et d’oenologie en main, il se fait la main sous l’autorité paternelle avant de reprendre les rênes. Emeline, sa soeur aînée, vient lui prêter main-forte. Après s’être engagée pleinement dans l’entreprise familiale, cette œnologue nouvellement maman, décide de lever le pied et n’intervient plus aujourd’hui qu’en tant que consultante et maître de chai lors des vinifications.

 

Hyppos – Cuvées fût de chêne

Un hippocampe sur des bouteilles de vins… J’ai beau chercher le rapport avec le lieu, je n’en vois aucun. Intriguée, mon hôte m’explique la raison de ce charmant logo.
Son père est un ancien marin, sa maman quant à elle, était passionnée par les chevaux. Il n’en fallu pas plus à Mathieu Delong pour rendre hommage à ceux qui lui avaient donné le goût de la terre.

Si les cépages sont ceux utilisés traditionnellement dans le bordelais, les prédominances sur la propriété sont le Merlot pour le rouge et le Sémillon pour le blanc. L’heure matinale ne me permet pas la dégustation. Je décide d’acheter quelques bouteilles afin d’y remédier plus tard (plus précisément sur plusieurs jours, mon estomac n’ayant pas la contenance des cuves du château).
Il est évident que l’abus d’alcool est nocif pour la santé mais j’ai hâte d’ouvrir une de ces bouteilles et sentir le liquide emplir ma bouche avant de glisser dans ma gorge.

Un gage de qualité

Rien n’est plus parlant qu’une clientèle fidèle ! Si Monique et Bernard Delong ont su satisfaire et fidéliser des initiés et amateurs de leurs crus, c’est aussi grâce à leur courage et leur volonté.
Depuis toujours, la famille Delong a pris la route pour livrer son vin. Aujourd’hui, Mathieu fait de même. Il perpétue et privilégie ce concept de vente mais ne se cantonne pas à une tournée définie.
Fort de l’expérience de ses parents, de ses compétences, de son ambition mais aussi de son sens aigu de l’innovation Mathieu Delong a su développer un réseau on ne peut plus enviable, pour une propriété de cette envergure.
Aujourd’hui, le château Majoureau a dépassé les frontières. Gageons que les allemands et les belges ne sont que des précurseurs et que la simplicité, la subtilité et l’élégance de ce vignoble gagneront l’Europe entière.

Et l’export ? Un partenariat avec le négoce bordelais ouvre au château Majoureau les portes des Etats-Unis, Japon, Pologne et Chine. Mais prendre de l’ampleur ne fait pas peur à Mathieu. Les quelques ventes privées réalisées au Québec et en Ontario sont d’autres signes d’une prospection florissante.

PORTES OUVERTES AU CHÂTEAU MAJOUREAU

Septembre 2014

Quand j’arrive à la propriété, il est 10h30. Chacun s’affaire, pour que chais et pelouses se transforment en salles de dégustation, d’exposition et restaurant. Les uns ouvrent les bouteilles, les autres peaufinent leurs stands. A 11h00, tout le monde est prêt à accueillir les invités, et ces derniers ne tardent pas à investir les lieux.

L’ambiance est chaleureuse, simple et conviviale,comme une belle récréation, une pause agréable entre deux semaines de vendanges. On déguste, on rit, on échange avec le voisin de barrique tout en écoutant la joyeuse troupe musicale de Caudrot. Mathieu, sa sœur Emeline et son père Bernard peuvent être fiers. Cette journée est une réussite !

Passionné par son métier, Mathieu captive l’auditoire.

L’heure du repas approche et nous quittons les chais pour les tables où plus de 100 couverts ont été dressés. Salade landaise ou huîtres, magret de canard et frites, fromage de brebis et raisins. Pour 17 €, nous remplissons nos ventres de produits locaux et fermiers.

Chers amis, votre journée portes ouvertes a été un régal. Un régal pour les yeux, pour les papilles et les oreilles. Car vous entendre nous conter votre vigne est tout aussi délicieux que vos vins.

Château Majoureau
SCEA Vignobles Delong
1, Majoureau
33490 Caudrot
Tél : 05 56 62 81 94
mail : familledelong@hotmail.com

http://www.chateau-majoureau.fr/

0 shares
Previous Post

GIRONDE SUR DROPT

No More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous Contacter


Votre nom :
Votre E-mail:
Votre message :